• Tel: +34 976 85 40 19

Concurrence espagnole : les agriculteurs français jettent leurs fruits

1024 680 Los Antonios

Les syndicats accusent les distributeurs d’accumuler la marchandise, de paralyser le marché et de proposer des prix à la baisse.

Mercredi dernier, les agriculteurs français ont déversé des dizaines de tonnes de pêches, nectarines et abricots devant un supermarché de la ville de Perpignan afin de protester contre l’approvisionnement de produits espagnols qui font chuter les prix.

Selon la radio France Bleu Rousillon, la manifestation a commencé à 5 heures du matin lorsqu’une vingtaine d’agriculteurs ont déversé leur chargement devant un établissement de Leader Price situé à proximité du marché de Saint Charles, au bord de Perpignan.

L’un des protestants, mentionné sur le site internet du quotidien L’Indépendant de Perpignan, a dénoncé l’arrivée de fruits et légumes espagnols sans l’établissement préalable d’un prix minimum. « Les camions sortent du lieu de production et la négociation est conclue sur la route », explique-t-il, ce qui provoque l’accumulation des marchandises de la part des importateurs, le gel du marché ainsi que la chute des prix, et finit par convaincre les distributeurs français pour acheter ces produits au détriment de la production locale.

Dans des déclarations au journal, des syndicats agricoles français accusent les groupes de distribution d’indiquer qu’ils commercialisent uniquement des fruits nationaux, alors qu’en réalité, ils vendent la production espagnole, notamment les magasins éloignés des zones de culture, qui pensent échapper aux contrôles. « Notre production nationale reste dans les arbres ou les chambres frigorifiques », se sont-ils plaints.

Infos Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts cookies, En savoir plus et gérer ces paramètres.

ACEPTAR
Aviso de cookies