• Tel: +34 976 85 40 19

Un dollar record et une meilleure prévision météorologique font baisser les prix agricoles

460 310 Los Antonios

Les prix de maïs, du blé et du soja ont fortement baissé à Chicago, en raison d’une amélioration des prévisions météorologiques aux États-Unis, des chiffres qui confirment le bon état des cultures américaines et la hausse du dollar.

Aux États-Unis, « le climat test en train de changer et les cultures sont en bon état (…), ce qui met la pression aux marchés du maïs, du blé et du soja », a indiqué Mike Zuzolo de Global Commodity Analytics and Consulting.

Les prix agricoles s’étaient maintenus au cours des dernières séances du fait des prévisions d’une vague de chaleur sur les terres de l’Oncle Sam, qui menaçait de durer et donc de perturber considérablement la croissance des plantations. Mais « les prévisions de chaleur sont revues à la baisse », ont signalé les experts d’Allendale dans un communiqué.

À court terme, « la semaine est marquée par une forte chaleur aux États-Unis, mais les températures redescendront ensuite », ont-ils précisé. En outre, « les chiffres hebdomadaires de l’avancement des récoltes ont à nouveau démontré que les cultures se portent à merveille ».

Enfin, à ces éléments qui laissent présager une forte offre aux États-Unis s’ajoute « une nette hausse record du dollar depuis le mois de mars », ce qui peut avoir un impact sur les exportations américaines, ont-ils conclu.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) à livrer en décembre s’est clôturé à 3,4850 dollars contre 3,6325 en début de semaine. De même pour le boisseau de blé, à 4,1800 contre 4,2950, et le boisseau de soja, à 10,2775 contre 10,6625.

Infos Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts cookies, En savoir plus et gérer ces paramètres.

ACEPTAR
Aviso de cookies