• Les infos les plus intéressante du secteur agricole


Embargo russe : l'impact pour les agriculteurs français

Agrotécnica Los Antonios | 13 de Août del 2014 |


La Russie interdit l’importation de produits agroalimentaires européens et américains.


Le 7 août, le président russe, Vladimir Poutine, a signé le décret interdisant l’importation des produits agroalimentaires provenant d’Europe et d’Amérique. Il s’agit d’une riposte contre les sanctions prises par les pays occidentaux à l’encontre de la Russie au sujet du conflit ukrainien. Selon le Kremlin, cette mesure devrait durer un an minimum, sauf si l’Europe et l’Amérique renoncent à leurs considérations.

La mesure provoque l’inquiétude des professionnels de l’agriculture, et peut générer la crise dans certains secteurs agricoles. En effet, la Russie représente un marché agricole important pour la France, qui, selon le premier syndicat agricole, la FNSEA, y exporte principalement de la viande, du lait des fruits et des légumes ainsi que des produits dérivés. La France est le 8e fournisseur de la Russie dans ce secteur. Les recettes 2013 des exportations de produits agricoles français en Russie dépassent 1 milliard d’euros, ce qui représente 10 % des importations de produits européens de la Russie. Les vins et spiritueux français, exportés à hauteur de 450 millions d’euros chaque année en Russie, n’entrent toutefois pas dans le cadre de l’embargo russe et pourront toujours être exportés.

Parmi les produits les plus touchés se trouvent les pommes, les poires et le porc, car la Russie représente le premier marché pour les producteurs de poires et de pommes, un coup dur pour les quelque 27 000 producteurs de fruits. Les éleveurs de porcs, dont l’exportation est déjà interdite depuis février 2014, sont également très inquiets. La France exporte jusqu’alors 75 000 tonnes de porcs chaque année en Russie, pour un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros, mais l’impact économique prend plus d’ampleur avec l’embargo, à hauteur de 500 millions en France, a indiqué le président de l’Interprofession nationale porcine (Inaporc), Guillaume Roué. Les produits laitiers français sont quant à eux moins touchés, du fait de leur plus faible présence en Russie (moins de 4 % du marché).

Outre l’embargo russe, les producteurs craignent la saturation en Europe, car les produits non exportés en Russie se retrouveront sur les marchés européens, et pourraient provoquer une situation de crise, notamment pour les produits dont la péremption est plus courte.

À plus long terme, il existe aussi le risque de perdre définitivement le client russe au profit des pays en bons termes avec le Kremlin. En effet, la population russe mangera toujours les mêmes produits, sauf que ces derniers proviendront d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Sud, et, lorsque l’embargo tombera, la reconquête du marché russe sera très compliquée, a indiqué Luc Barbier, le président de la FNPF (Fédération nationale de la pêche en France).

L’Union européenne indique qu’elle pourrait agir et saisir l’OMC (Organisation mondiale du commerce) contre le 5e plus gros importateur mondial. Paris demandera à Bruxelles des indemnisations pour les agriculteurs français touchés par l’embargo. Une mesure potentielle serait le « dégagement », c’est-à-dire conserver une partie de la production, qui serait indemnisée par l’Union européenne, pour prévenir la saturation et l’effondrement des marchés européens. Ces mesures feront l’objet d’une concertation entre les pays européens, mais, en pleine période de récolte, la situation est urgente.



Share Share
 
 
Ajouter un commentaire

 
Name:  
E.Mail:
Comments:    
 
 
AUTRES NOUVELLES AUTRES NOUVELLES AUTRES NOUVELLES
 
Embargo russe : l'impact pour les agriculteurs français
Embargo russe : l'impact pour les agriculteurs français
Embargo russe : l'impact pour les agriculteurs français
Un salon de beauté pour les machines agricoles
Un salon de beauté pour les machines agricoles
Un salon de beauté pour les machines agricoles
Fête des machines agricoles de Castelnaudary
Fête des machines agricoles de Castelnaudary
Fête des machines agricoles de Castelnaudary
Machines agricoles : zoom sur le scraper à poussée hydraulique Los Antonios
Machines agricoles : zoom sur le scraper à poussée hydraulique Los Antonios
Machines agricoles : zoom sur le scraper à poussée hydraulique Los Antonios
1 2 3
 
 
Espagnole | Française | Anglaise | Roumaine Ajouter Los Antonios à vos favoris
 
  Créé par Agrotécnica Los Antonios + e_media